Premiers pas… (2eme partie)

Le 1er aout Philippe et Louis sont partis se promener dans Banos le matin en quete d’un petit dejeuner et sont tombes sur un marche couvert. Ils nous ont ramene pas mal de fruits chelous dont je ne saurais pas vous dire le nom. On s’est donc fait une petite degustation qui a fini en smoothie. J’ai particulierement bien aime une sorte de fruit rond dont la pulpe ressemble plus ou moins a des oeufs de grenouille. Un peu gluant, mais appetissant comme qui dirait. Les autres ont moins apprecie et vu qu’on en avait 3 ou 4 j’en ai mange quasiment tout les jours jusqu’a maintenant… Hakuna Matata! ^^

               

Le reste de la matinee a ete dediee a la visite de Banos. Nous avons visite la grosse eglise juste a cote de chez nous qui valait son pesant de cacahuetes (serieusement, j’en ai rarement vu d’aussi belle) et nous avons enchaine avec le musee accole a l’eglise. En fait c’etait une collection de toutes les donnations des fideles exauces par la vierge de Santa Agua. Ca passait des robes de ceremonies (mariage, profession de foi…) multicolores aux animaux empailles en passant par des centaines d’ex voto, des tableaux, des figurines, des collections de papillons, des bocaux contenants des foetus d’animaux et des objets insolites en tout genre. On y a passe un sacre bon moment!

Le soir, pour feter notre arrivee et dire au revoir a Susanna (une benevole qui etait la depuis 3 mois), Karl a organise un barbecue au coin du feu. Tout le monde a ete tres impressionne par nos talents culinaire de francais (on avait juste fait des burgers et de la salade mais bon… ^^). Nous avons pu enfin rencontrer Pricilla, la copine de Karl, dont nous avions tant entendu parler et qui s’est averee etre aussi drole que gentille! Ce soir la, nous avons egalement rencontre Svenja qui est une benevole allemande et avec qui nous partageons cette aventure et les locaux. Petit moment sympathique dont je me souviendrais : la tentative de Louis a la guitare apres maints encouragements qui s’est finalement averee pas si mauvaise et assez drole.

Le lendemain, haka le 2 aout, nous avons mis en place avec les enfants l’activite « echange de dessins avec les francais ». Nous disposons maintenant d’une pleine pochette de dessins en tout genre (enfin surtout de volcans en erruption) que nous vous monterons aux diapos, avant de les redistribuer aux louveteaux 🙂 C’etait assez drole de voir leur reaction completement paniquee et frenetique quand on leur a annonce qu’il ne leur restait plus que 5 minutes pour finir leur dessin… ^^

Nous avons egalement fait la connaissance de Radu, un roumain qui fait la traversee complete des Ameriques, de l’Alaska jusqu’a l’Argentine, en velo. Oui oui, vous avez bien lu, EN VELO! Ca fait a peu pres deux ans qu’il s’est lance la dedans et il est donc en Equateur, a la fondation, avec nous pour quelques jours.

Le soir nous nous sommes promenes en ville, avons visite les ruelles par lequelle nous n’etions pas encore passes et avons fini par nous poser pour manger. Nous avons fini la soiree en goutant des glaces locales aux parfums plus ou moins temeraires. Et bien si un jour vous avez l’occasion de tester la glace a la patate d’Equateur (Camote) sachez que c’est pas si mal! (petite info inutile : en essayant de retrouver sur Internet le nom de la patate j’ai decouvert qu’il y a une ville qui s’appelle Patate en Equateur)

Le 3 aout a ete la journee la plus belle et la plus chargee jusque la a mon sens. Nous avons commence la matinee par une randonnee en velo avec Karl et Svenja. Il s’est mis a pleuvoir en cours de route mais les paysages etaient tellement magnifiques qu’il en aurait fallu beaucoup plus pour gacher ce moment. Heureusement que les freins etaient solides parce que c’etait quasiment que de la descente.

Le bout de notre periple etait El Pailon del Diablo c’est a dire une serie de cascades dont la derniere etait vraiment tres (tres) impressionante. La encore, je n’ai pas les mots pour decrire. J’espere que les photos et videos qui nous ramenerons seront suffisantes et parlantes. Pour le retour nous avons pris une sorte de camionette ouverte a l’arriere et bien pu profiter des paysages dans l’autre sens. Une petite pensee tout de meme pour le jeune en conduite accompagnee dans une voiture rouge qui a passe une bonne partie du trajet a tenter de nous depasser et qui a eu droit a un concert d’applaudissements quand apres 35 tentatives il a fini par y arriver… ^^

L’apres midi avec les enfants a ete aussi chouette que difficile, nous etions tous fatigues. Les 25 pages de Blanche Neige en espagnol, en alternance avec une choupinette qui lisait treeeees lentement m’ont laissee videe. Nous avons egalement fait un sauvetage de saignement de nez (parce que sauter dans tous les sens c’est dangereux, on ne vous le rappelle jamais assez! :P).

La fatigue ayant brouille notre attention, les quelques parties de jeu que nous avons tentees le soir se sont soldees par des fous rires monumentaux.

Voila pour aujourd’hui! 🙂 Desolee pour la longueur de ce (ces?) article(s), il parait que j’ai toujours une legere tendance a trop parler… ^^ Nous avons aussi decide d’un commun accord de ne raconter les choses qu’a travers notre vision personnelle, histoire que le recit ne soit pas juste factuel. D’ou l’apparition des signatures en fin d’article.

Des bisous equatoriens y hasta luego amigos!

 

Claire

Ce contenu a été publié dans Non classé. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

4 réponses à Premiers pas… (2eme partie)

  1. Stephanie Komiwes dit :

    Votre vision personnelle nous on adore ça ??????….

  2. Auréloïc dit :

    Très sympa de vous lire :-), même sans les accents 😀
    merci et à plus…

  3. Auréloïc dit :

    Coucou,
    Steph’ et Bruno nous ont fait suivre qq photos de vous ! Ha ! On constate, de visu, que TVB.
    Bises à tous et bonne suite.

  4. Christophe dit :

    Extra. On en redemande encore.
    Profitez bien.
    Christophe ?

Répondre à Christophe Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *